Une solution innovante pour la séparation des déchets de construction et de démolition

Les déchets de construction et de démolition sont les types de déchets les plus lourds et les plus volumineux. Dans certains États membres, une grande partie des déchets est déposée dans des décharges sauvages, ce qui crée des dommages environnementaux (pollution de l'air, de l'eau et du sol). S’ils ne sont pas triés à la source, les déchets de construction et de démolition peuvent contenir de petites quantités de déchets dangereux, ce qui entrave le recyclage.

Les taux de récupération des déchets de construction et de démolition sont actuellement de 30-35%, mais ils doivent au moins doubler d'ici 2020 afin d’atteindre les objectifs de la directive cadre sur les déchets (2008/98/CE). Il y a un grand potentiel pour le recyclage et la réutilisation des matériaux de construction et de démolition car certains composants constituent des ressources de haute valeur. Toutefois, le tri de ces déchets est opéré à la main, ce qui est efficace seulement avec les grandes particules.

Des procédés humides existent pour la séparation des matériaux plus petits, mais ceux-ci génèrent des boues, polluées par des fibres et des sulfates et nécessitent un traitement des eaux coûteux. L'efficacité de ces processus est également limité car ils ne parviennent pas à séparer les produits de densités similaires - le processus ne fait, en effet, aucune distinction entre le plâtre, le bois et les matières plastiques. Les solutions utilisant de l'air - dites aérauliques - présentent les mêmes problèmes que les processus humides et consomment beaucoup d'énergie.

 

A brand new solution for the separation of construction and demolition waste (CDW):

The project aims at using new technologies that will resolve the issues which currently limit the recycling of construction and demolition waste (CDW). A pilot plant will be created which will be able to sort CDW from different sizes (namely 8-30mm and 30-80mm) at industrial levels. The new process should demonstrate that it is possible to treat large quantities of waste in a more sustainable way than through the use of traditional sorting methods.

Construction and demolition are the largest and heaviest types of waste. In some EU countries a large part of this waste is dumped illegally which causes air, soil, and water pollution. If they are not sorted from the start, CDW may contain small quantities of hazardous waste, which could hamper their recycling.

Current recycling methods enable us to collect 30% to 35% of construction and demolition waste.  Ultimately, these percentages must double by 2020, in order to reach the 2008/98/CE directive. There is a huge potential behind the recycling and re-use of CDW materials because some components of it constitute high value materials. Nevertheless, the sorting of these types of waste is currently operated by hand, which is only effective with large particles.

Wet processes already exist to separate smaller particles, but they generate sludge that is polluted by fibres and sulphates. This incurs expensive water treatments. The effectiveness of these processes is also limited because they do not enable the separation of materials with similar densities. Hence, no distinction is made between plaster, plastics and wood.
"Aerolic solutions" (solutions that use air to separate small particles) present the same problems as wet processes, and also consume large amounts of energy.

 

Objectifs du projet

Le projet vise à utiliser des technologies innovantes pour résoudre les problèmes qui limitent actuellement le recyclage et la réutilisation des matériaux de construction et de démolition. Une unité pilote sera mise en place pour trier des pièces de 8-30 mm et de 30-80 mm à l'échelle industrielle.

Pour ce faire, le partenaire du projet, Pellenc Selective Technologies, va adapter ces technologies optiques et de soufflage pour un usage industriel. L'essai pilote devrait permettre la définition et la validation des spécifications du procédé.

Dans la deuxième étape, les projets pilotes seront intégrés aux procédés de tri des déchets à l'échelle industrielle sur le site de Nice-Saint Isidore. D'autres modifications et l'optimisation auront lieu par la suite, si nécessaire. Des équipements pourront être ajoutés au prototype.

Le nouveau processus devrait démontrer qu'il est possible de récupérer de grandes quantités de déchets de construction et de démolition, avec un impact moindre sur l'environnement comparé aux techniques traditionnelles de gestion de ce type de déchets.

 

Goals of the project:

The project aims at using new technologies that will resolve the issues which currently limit the recycling of construction and demolition wastes. A pilot plant will sort CDW from different sizes (namely 8-30mm and 30-80mm) at industrial levels.

In order to achieve this, our partner Pellenc Selective Technologies will adapt their optic and ejection technologies to industrial scales. The pilot trials should help define and validate the specifics needed for the process.

The second step will be the integration of the pilot projects to the Industrial Waste Sorting Plant at Nice St Isidore. After observing the behaviour of the new processes at an industrial scale, further adjustments and optimizations will be carried through if necessary. Other equipment could then be added to the prototype. The new process should demonstrate that it is possible to sort large quantities of waste in a more sustainable way than through the use of traditional sorting methods.

 

Résultats attendus :

 Démonstration d'un procédé innovant pour la séparation des déchets de construction et de démolition de petite taille à l'échelle industrielle, basée sur les paramètres suivants :

• Capacité de tri moyenne de 5 tonnes/heure.

• Réduction significative de l'impact environnemental par rapport aux solutions actuelles.

• Tri réussi des objets de haute densité (2-3 g/cm3).

• Efficacité de 80-85% de l'extraction de particules de plâtre de 8-30 mm.

• Un plâtre pur à 95%, permettant sa réutilisation ou son recyclage.

• Séparation des matériaux recyclables ou réutilisables de taille moyenne (30-80 mm) comme le plâtre, le plastique, le bois et les agrégats.

 

Expected results:

Demonstrate the innovative method of the separation of small fractions of CDW at an industrial level based on the following conditions:

 ·         Average sorting capacity of 5 tons an hour.

·         Significant reduction of the impact on the environment compared to current technologies.

·         Effective sorting of high density particles (2-3 g/cm3)

·         80-85% effectiveness in the extraction of 8-30mm plaster particles

·         A 95% pure plaster fraction, thus enabling re-use and recycling.